18-06-2021 | SKI ALPINISME, RANDONNéE


Le ski-alpinisme aux JO en 2026

Le ski-alpinisme sera proposé à Milano Cortina 2026

© Agence String

Le ski-alpinisme sera proposé comme sport supplémentaire au programme officiel de Milano Cortina 2026 en Italie, haut lieu du skialp.

Le ski-alpinisme sera suggéré comme sport supplémentaire au programme des Jeux Olympiques d’hiver de Milano Cortina 2026. La commission exécutive du Comité International Olympique (CIO) a transmis cette proposition à la prochaine Session du CIO à Tokyo en juillet.

Le comité d'organisation des Jeux Olympiques d'hiver de Milano Cortina 2026 avait officiellement proposé d’inclure le ski-alpinisme, régi par la Fédération internationale de ski-alpinisme (ISMF), comme sport supplémentaire au programme de cette édition spécifique des Jeux.

La proposition d'inclure le ski alpinisme est la suivante :

- cinq nouvelles épreuves avec remise de médailles : deux épreuves masculines (sprint/épreuve individuelle), deux épreuves féminines (sprint/épreuve individuelle) et une épreuve de relais mixte ;

- un quota de 48 athlètes (24 hommes/24 femmes) s'inscrivant dans le cadre du quota global de 2 900 athlètes.

Les cinq épreuves proposées suivront les principes établis pour toutes les autres épreuves figurant au programme, notamment la mise en œuvre d'un modèle de partage des sites, sans site supplémentaire ou indépendant pour le ski-alpinisme.

Ce cadre, approuvé par la commission exécutive du CIO le 10 juin et pleinement soutenu par le conseil d'administration de Milano Cortina 2026 lors de sa réunion du 14 juin, réaffirme les considérations clés concernant les quotas d'athlètes et le plan directeur des sites en vue de réduire le coût et la complexité de l'organisation des Jeux Olympiques dans le contexte de l'après-coronavirus.

Dans sa décision, la commission exécutive du CIO a souligné les principales caractéristiques suivantes du ski-alpinisme qui soutiennent son admission potentielle au programme de Milano Cortina 2026 :

- Les cinq mêmes épreuves de ski-alpinisme ont contribué au succès des Jeux Olympiques de la Jeunesse d'hiver de Lausanne 2020 ;

- Le ski-alpinisme est un sport particulièrement populaire en Italie, avec de profondes racines historiques et sportives dans les régions alpines. L'Italie est également l'un des pays dominants dans ce sport, avec plusieurs succès internationaux dans des compétitions majeures au cours des dix dernières années ;

- Le ski-alpinisme est un sport d'hiver en plein essor parmi les pratiquants amateurs/du week-end. L'Europe est le continent où le ski-alpinisme a connu la plus forte croissance, mais ces dernières années, de plus en plus de participants, tant au niveau professionnel qu'amateur, ont été identifiés dans le monde entier.

La recommandation de la commission exécutive du CIO d'inclure le ski-alpinisme dans le programme des sports de Milano Cortina 2026 sera examinée et finalisée lors de la Session du CIO à Tokyo les 20 et 21 juillet 2021, tandis que le programme complet des épreuves et les quotas d'athlètes seront déterminés lors de la réunion de la commission exécutive en juin 2022.

Informations générales

L'Agenda olympique 2020 a introduit une nouvelle flexibilité dans le programme olympique, passant d'un programme basé sur des sports à un programme basé sur des épreuves, ce qui est reflété dans la Règle 45 de la Charte olympique. Ce changement a également donné aux comités d'organisation des Jeux Olympiques (COJO) concernés la possibilité de proposer l'ajout d'une ou plusieurs épreuves supplémentaires dans des sports régis par une Fédération Internationale (FI) reconnue par le CIO pour leur édition spécifique des Jeux. La reconnaissance du CIO confirme que la FI concernée est entièrement conforme à la Charte olympique et au Code mondial antidopage, ce qui est une étape nécessaire en vue de l'éventuelle admission d’un sport au programme olympique.

Il convient de noter qu'il n'est pas obligatoire pour un COJO d'inclure un sport supplémentaire dans son programme.

Ce processus représente une occasion pour le COJO d'améliorer et de renforcer son concept global des Jeux en proposant un ou plusieurs sports qui reflètent sa vision et permettent de s'engager davantage auprès des communautés locales grâce à des sports spectaculaires qui sont culturellement pertinents pour le pays hôte et au-delà.

 

 

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News