01-03-2022 | POLITIQUE


Guerre en Ukraine, Oui à la Paix !

Bouleversement historique

Photo d’illustration © A. String

Bien que la condamnation sans appel de l’invasion russe et la mise en place des fortes sanctions s’imposent à la Russie pour l’agression faite sur l’Ukraine, il nous semble important de penser déjà aux dialogues et à la paix future qu’il faudra bien un jour retrouver, la guerre en soit n’apportera rien.

Ici, en Occident, nous pouvons avoir une vision partielle de cette crise qui au rythme auquel vont les choses et avec cette naissance de ‘l’Europe puissance’ qui se met rapidement en place après 50 ans de difficiles négociations.

Mais attention, la situation ou un débordement d’un côté ou de l’autre pourrait aussi hélas amener à une 3e guerre mondiale.

La présidente de la Géorgie, Salomé Zourabichvili lundi au micro de France Inter : « Poutine est en train de découvrir qu’il a accouché d’un monstre. Il a créé ‘l’Europe puissance. Tout ce qu’il craignait, c'est-à-dire avoir à côté de lui des états unis et forts militairement, il va l’avoir. Je pense que Vladimir Poutine est en train de provoquer tout ce qu'il voulait éviter. »

Ce jour, Dmitry Medvedev, ex-président de la Russie par Twitter, en français :

« Un ministre français a dit aujourd'hui qu'ils nous avaient déclaré la guerre économique. Faites attention à votre discours, messieurs ! Et n'oubliez pas que les guerres économiques dans l'histoire de l'humanité se sont souvent transformées en guerres réelles. »

Une désescalade et un retour à la paix avec les valeurs de paix que porte l’Union européenne dans sa création et son origine est ce que nous pouvons souhaiter de mieux pour nous tous.

Probablement que pour les fédérations de biathlon et de ski, se séparer de la Russie et de ces alliés n’est pas chose simple, nous l’avons déjà vu avec les affaires de dopages, dans le comportement aussi du CIO ou encore dans le foot avec la suppression de Gazprom comme partenaire ou l'exclusion finalement de la Russie pour la Coupe du monde de football à l'automne au Qatar, même si le choix de ce pays pour accueillir l'évènement pourrait ouvrir plus qu'un nouveau débat...

Attendons ou plutôt militons pour la paix en soutenant les Ukrainiens en situation de légitime défense et bien entendu l’ensemble des Russes qui sont pour la liberté et subissent ce destin minable et pensons à l’avenir dans un esprit pacifiste, d'entente et de fraternité.

Mise à jour à 13 H 30 : Ce jour, 1er mars 2022, la FIS exclue les athlètes russes et biélorusses des compétitions de ski. 

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News