05-09-2022 | STATIONS DE SKI


Inflation et électricité - Serons-nous en capacité d'ouvrir les stations de ski ?

Le ski à Noël, une histoire ancienne ?

Avec le prix actuel de l’électricité notamment en raison de l'arrêt d'une partie du parc nucléaire français et de la guerre en Ukraine et de l’inflation à venir, certains domaines skiables se posent la question de pouvoir ouvrir leurs remontées mécaniques ou encore de produire de la neige artificielle.

Après la crise du Covid-19 et le réchauffement climatique, voilà un autre sujet qui va préoccuper les acteurs de l’économie des montagnes.

Des hausses de tarifs insoutenables - Un prix du mégawattheure démultiplié

De l'ordre de 55 euros l'année dernière, le mégawattheure se négocie désormais entre 800 et 1 000 euros. 

Comme le souligne Sébastien Giraud, l’exploitant du domaine de Villard de Lans, dont Tony Parker en est le propriétaire, auprès de nos confrères de France 3 :

"La facture d'électricité représente 5% de notre chiffre d'affaires en moyenne. Avec la hausse des prix, elle en représenterait entre 20 à 25%.{…} En l'état actuel des choses, nous ne serons pas en capacité d'ouvrir la station car on ne pourra pas payer notre facture d'électricité"

Certaines stations sont plus chanceuses car leur contrat d’électricité n’est pas remis en cause tout de suite et seront donc peut-être impactées par l’augmentation des tarifs seulement en 2023.

Le problème est européen, nos voisins transalpins ou espagnoles rencontres eux aussi les mêmes difficultés à venir. Comme l’indique l’une des responsables du domaine de Comezzadura dans les Dolomites, "le surcout pour un télécabine peut revenir à plus de 100 000 euros pour la saison…"

Pour trouver des solutions, ce mardi 6 septembre les Domaines skiables de France et l'Association nationale des maires des stations de montagne rencontre leur ministre de tutelle Olivia Grégoire. En France plus de 120.000 emplois dépendent de l'industrie de la montagne et des sports d’hiver.

Mais ce qui est sur c’est que le skieur devra payer plus le forfait pour peut-être un service dégradé, vitesse des remontées mécaniques plus basse, fin du ski nocturne… Esperons qu'il neige!

 

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News