17-01-2011 | JEUX OLYMPIQUES


La CIPRA claque la porte d'Annecy 2018.

Cipra France a décidé de se retirer du dossier Annecy 2018 et quitte le conseil d’orientation développement durable et environnement d’Annecy 2018 , il s’agissait de la caution écologiste de la candidature.

En cause le nouveau dossier qui entraînerait trop de nouvelles constructions, notamment concernant les patinoires.

Le Président dénonce un « marché de dupes ». " La CIPRA (Commission Internationale de Prévention des Alpes) a donc décidé de regarder la réalité en face et dans un communiqué ils dénoncent que :

La candidature d’Annecy à l’organisation des jeux olympiques de 2018 vient de connaître deux étapes importantes avec la transformation du "Comité de Candidature Annecy 2018, Savoie Mont-Blanc" en GIP et le dépôt du dossier de candidature au CIO.
La transformation en GIP nécessite un arrêté des comptes à la date d’effet.
A ce jour, le conseil d’Annecy est dans l’ignorance du rapport et du bilan financier des actions menées par l’association "Comité de Candidature Annecy 2018, Savoie Mont-Blanc", rapport et bilan prévus par la convention signée par J.L. Rigaut au nom de la ville dans le cadre du versement de la subvention allouée.
Le dossier de candidature déposé lundi 10 janvier au CIO engage financièrement la région, le département. Il engage également toutes les communes concernées par l’organisation des jeux, soit parce qu’elles accueilleront une épreuve ou soit parce qu’elles hébergeront un village olympique ou un centre de presse.
Malgré son rapport qui, à l'origine, était favorable à la tenue des JO à Annecy, la CIPRA fait machine arrière le dossier à changé, il est devenu moins écologique aujourd'hui nous avons fini de manger notre pain noir, les temps des "on était finalement tous contre mais sans oser le dire" est arrivé.
 

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News