Logo PyeongChang 2018
Partager sur FaceBook Partager sur Google Imprimer  Envoyer l'article a un ami. 

05-02-2018 | FéDéRATION(S)


Pyeong Chang 2018 - Les athlètes olymiques de Russie aux JO

Demande d'invitation rejetée de 15 athlètes et entraîneurs supplémentaires pour la délégation OAR à PyeongChang 2018

Sur recommandation du comité d'examen des invitations, le groupe de mise en application pour la délégation des "athlètes olympiques de Russie" (OAR) s'est réuni pour discuter de la demande déposée par le Comité olympique russe suspendu auprès du CIO en vue de l'invitation de treize athlètes et deux entraîneurs supplémentaires aux Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018.

Le 2 février 2018, le Comité olympique russe suspendu a fourni une liste de quinze personnes dont la suspension a été levée par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Treize de ces personnes sont des athlètes toujours actifs et deux sont des athlètes ayant concouru aux Jeux Olympiques d'hiver de Sotchi 2014 mais qui ont cessé la compétition et officient désormais comme personnel d'encadrement.

Le comité d'examen des invitations a bien pris acte de la décision du TAS du 1er février 2018, mais il a relevé également que la motivation complète de cette décision n'avait pas été rendue publique. Le comité a souligné que son rôle, selon la décision de la commission exécutive du 5 décembre 2017, n'était pas d'établir l'existence de violations des règles antidopage mais de confirmer que les athlètes pouvaient être considérés comme intègres en vue d'une éventuelle invitation à faire partie de la délégation OAR pour les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018. Ainsi donc, le comité a recommandé à l'unanimité de ne pas accorder d'invitation aux Jeux de PyeongChang 2018 aux quinze personnes proposées par le Comité olympique russe suspendu.

Pour s'assurer encore que toutes les informations dont disposait le comité avaient bien été analysées et prises en compte, le comité d'examen a réétudié le cas des treize athlètes proposés par le Comité olympique russe suspendu en utilisant la même méthodologie que lors de son examen initial des 16 et 17 janvier 2018, soit chaque cas individuellement et de manière anonyme.

À la suite de l'analyse détaillée menée par le comité, ses membres ont noté qu'il existait des éléments et/ou preuves supplémentaires, lesquels n'avaient pu être pris en compte par la commission du CIO présidée par Denis Oswald car elle n'y avait pas eu accès, qui laissaient planer un doute sur l'intégrité de ces athlètes. Les informations en question comprennent notamment des données provenant de la base du SGIL, des traces de substances interdites, des preuves de manipulation du profil stéroïdien et d'autres renseignements confidentiels transmis au comité par l'Agence Mondiale Antidopage (AMA). Qui plus est, le comité a reconnu que la décision du TAS n'écartait pas les soupçons de dopage ni ne lui donnait suffisamment d'assurance pour recommander au groupe de mise en application pour la délégation OAR de considérer ces 13 athlètes comme intègres.

S'agissant des deux officiels (entraîneurs), le comité d'examen a estimé que, compte tenu des éléments de preuve figurant dans les rapports de la commission Oswald et des autres informations à sa disposition, ces deux personnes ne devaient pas être retenus pour une invitation aux Jeux de PyeongChang 2018.

Le comité d'examen des invitations est dirigé par le Dr Valérie Fourneyron, présidente de l'Agence de contrôles internationale (ACI) et ancienne ministre française des Sports. Il comprend M. Günter Younger, directeur des renseignements et enquêtes à l'AMA, M. Pedro Gonçalves, chef de projet de l'Unité "sport sans dopage" (DFSU) de la GAISF, chargé du secrétariat du groupe de travail antidopage avant les Jeux, et le Dr Richard Budgett, champion olympique d'aviron et directeur médical et scientifique du CIO. 

Dans un deuxième temps, la recommandation du comité d'examen a été analysée et approuvée par le groupe de mise en application pour la délégation OAR, lequel est présidé par Nicole Hoevertsz, membre de la commission exécutive du CIO, et composé de Danka Bartekova, membre de la commission des athlètes du CIO, et de Christophe De Kepper, directeur général du CIO. Le groupe de mise en application a confirmé qu'aucune invitation ne serait adressée à ces 15 personnes. La décision a été communiquée à la commission des athlètes du CIO qui appuie cette position.

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos