Partager sur FaceBook Partager sur Google Imprimer  Envoyer l'article a un ami. 

23-06-2018 | POLITIQUE


La journée olympique à l'heure coréenne

"Merci au CIO d'avoir ouvert la voie par le sport au processus de paix dans la péninsule coréenne..."

Des athlètes de Corée du Nord et du Sud, du Japon et de Chine célèbrent la Journée olympique avec le Comité International Olympique à Lausanne

Le CIO a pris l'engagement sur le long terme de soutenir la démarche d'ouverture au dialogue et à la paix dans la péninsule coréenne et dans la région, et la dernière initiative dans ce contexte a eu lieu hier. Le Comité International Olympique (CIO) a célébré le 70e anniversaire de la Journée olympique en accueillant des athlètes et officiels de haut niveau des Comités Nationaux Olympiques (CNO) de la République de Corée, de la République populaire démocratique de Corée et des pays qui accueilleront les prochains Jeux Olympiques d'été et d'hiver, soit du Japon (JPN) et de République populaire de Chine (CHN). Les festivités se sont déroulées dans la Capitale olympique, à Lausanne, Suisse, lors de la réception annuelle donnée à l'occasion de la Journée olympique.

Des pongistes d'élite de chacun des quatre pays ont fait la démonstration de leur habileté lors d'un match mixte amical de tennis de table. Les athlètes ont ensuite remis au président une raquette de ping-pong signée par tous les joueurs avec cette dédicace : "Merci au CIO d'avoir ouvert la voie par le sport au processus de paix dans la péninsule coréenne, dans la région et dans le monde."

Il sera fait don de la raquette au Musée Olympique.

"En jouant dans des équipes mixtes, les athlètes nous montrent la capacité unique du sport à jeter des ponts," a déclaré le président du CIO, Thomas Bach. Avec ce match d'exhibition de tennis de table pour célébrer la Journée olympique, nous pouvons tous expérimenter le pouvoir unificateur du sport et notre contribution à rendre le monde meilleur à travers le sport," a-t-il ajouté.

La Journée olympique est célébrée chaque année dans le monde entier le 23 juin et comme l'a dit le président Thomas Bach durant l'événement d'hier soir : "La Journée olympique est une occasion de nous ramener à l'esprit olympique."

"Cette Journée revêt cette année une importance particulière car il s'agit d'une année olympique. Il y a tout juste quatre mois, les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 nous rappelaient que le sport a le pouvoir de changer le monde. À seulement quatre mois de l'événement de Buenos Aires 2018, le compte à rebours pour les premiers Jeux Olympiques de la Jeunesse en Amérique du Sud est déjà lancé."

Les athlètes qui ont pris part au match d'exhibition sont :

  • Les Chinois Ning DING et Long MA, champions olympiques à Rio en 2016 ;

  • Les Sud-Coréens Kyungah KIM, médaillée olympique de bronze aux Jeux d'Athènes (2004) et de Beijing (2008), et Seung Min RYU, champion olympique à Athènes et membre du CIO ;

  • Les Japonais Ai FUKUHARA, médaillée olympique d'argent aux Jeux de Londres (2012), et Tomokazu HARIMOTO, plus jeune vainqueur de tous les temps – à l'âge de 14 ans seulement – d'un titre de simple messieurs sur le circuit mondial de l'ITTF ;

  • Les Nord-Coréens Song I KIM, médaillée olympique de bronze aux Jeux de Rio (2016), et Sin Hyok PAK, pongiste de haut niveau évoluant sur le circuit de l'ITTF.

C'est en 2014 que le CIO a entamé des pourparlers préliminaires avec les deux Corées en prévision des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018 et lancé un programme pour soutenir les athlètes de République populaire démocratique de Corée dans le cadre du processus de qualification pour les Jeux Olympiques d'hiver de 2018. Ces pourparlers se sont poursuivis et ont évolué, traversé des hauts et des bas avant de s'intensifier et d'atteindre des sommets dans la seconde moitié de l'année 2017, alors que des questions se posaient quant à la tenue même des Jeux au milieu des vives tensions régnant dans la région.

Dans son discours de Nouvel an, le dirigeant suprême de République populaire démocratique de Corée a réaffirmé son engagement en faveur de la participation de son pays aux Jeux, et à partir de ce moment, les efforts pour parvenir à la participation conjointe et unifiée des deux Corées se sont véritablement intensifiés pour aboutir au défilé côte à côte des deux délégations lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang, derrière le même drapeau, celui de l'unification coréenne. Efforts couronnés qui plus est par l'équipe féminine unifiée de hockey sur glace illustrant par là même cet esprit.

Après les Jeux Olympiques d'hiver de PyeongChang 2018, le président de Corée du Sud, Moon Jae-in, et le dirigeant de Corée du Nord, Kim Jong Un, ont tous deux demandé au CIO de continuer à soutenir le processus de paix à travers des actions dans le sport. Les deux prochaines éditions des Jeux Olympiques se dérouleront dans les pays voisins, le Japon et la Chine, et c'est pourquoi les efforts du CIO s'étendent à l'ensemble de la région.

Au programme des festivités lausannoises du jour, il y avait aussi : la traditionnelle course de la Journée olympique organisée par la Ville de Lausanne; les allocutions de Grégoire Junod, syndic de Lausanne, et de Philippe Leuba, conseiller d'État du canton de Vaud ; une démonstration de tango argentin; un concert en direct du snowboardeur olympique suisse et musicien Pat Burgener ; et enfin la retransmission en direct du match Suisse-Serbie de la Coupe du monde de la FIFA.

Chaque année, la Journée olympique est l'occasion pour des millions de personnes – de tout âge et de tous horizons – de bouger et de participer à des activités sportives, éducatives et culturelles, et profiter ainsi des bienfaits du sport.

Avec CIO photo DR/COJO

A lire aussi
Dernieres Nouvelles
+ de nouvelles
Videos
News