Partager sur FaceBook Partager sur Google Imprimer  Envoyer l'article a un ami. 

25-07-2017 | INSOLITE, DIVERS


Le Tour de France 2017 en 10 chiffres

  2 maillots distinctifs :
L'équipe Sunweb a rapporté à Paris le Maillot Vert, grâce à Michael Matthews, et le Maillot à Pois, sur les épaules de Warren Barguil. Elle succède ainsi à l'équipe Tinkoff, qui avait raflé le même butin en 2016 avec P.Sagan (Vert) et R.Majka (Pois). Par ailleurs, Barguil, élu également Super-Combatif du Tour, et Matthews ont gagné chacun deux étapes !

3 coureurs :
La FDJ n'a terminé le Tour qu'avec trois équipiers encore en course (Le Gac, Cimolai et Molard). Aucune équipe n'avait perdu autant de coureurs depuis Fassa Bortolo et Gerolsteiner en 2003. 

  4 Tours à son palmarès :
Christopher Froome est le seul champion à s'intercaler entre les quintuples vainqueurs (Jacques Anquetil de 1957 à 1964 ; Eddy Merckx de 1969 à 1974 ; Bernard Hinault de 1978 à 1985 ; Miguel Indurain de 1991 à 1995) et ceux qui l'ont gagné trois fois (Philippe Thys entre 1913 et 1920, Louison Bobet 1953-1955 et Greg LeMond de 1986 à 1990).

5 victoires étapes :
Il faut remonter à 2012 pour retrouver 5 victoires d’étapes française sur le Tour de France. Cette année, Barguil, une pour Demare, Calmejane et Bardet. Seul l'Allemagne fait aussi bien (5) avec les seules victoires de Marcel Kittel. Les Espagnols, en revanche, sont à la peine avec aucun succès. 

  17 participations :
Sylvain Chavanel égale le record du nombre de Tours disputés codétenu par l'Américain George Hincapie, l'Allemand Jens Voigt et l'Australien Stuart O'Grady. Son compatriote et ami Thomas Voeckler vient de mettre fin à sa carrière, lui, après sa 15e participation.

31 absents :
31 coureurs n'ont pu rallier l'arrivée à Paris, sur les 198 au départ, pour la plupart à cause d'une chute. Les vedettes du peloton ont été particulièrement touchées cette année : Alejandro Valverde (1e étape), Peter Sagan (4e), Mark Cavendish (5e), Arnaud Démare, Richie Porte et Geraint Thomas (9e), Rafal Majka (10e), Philippe Gilbert (16e), Marcel Kittel et Thibaut Pinot (17e) ont tous dû tour à tour renoncer. 

  32 maillots Blancs :
C'est la jolie collection de la famille Yates, Simon ayant dominé le classement du meilleur jeune, cette année, et ainsi succédé au palmarès d’Adam, son frère jumeau, vainqueur en 2016.

54 secondes :
Jamais l'écart entre Christopher Froome et son dauphin, Rigoberto Uran, n'a été aussi faible à la conclusion de ses quatre sacres sur les Champs-Elysées. 

  167e :
Luke Rowe, de la Sky, a terminé lanterne rouge d'un Tour remporté par son leader. C’est une première, depuis cinquante ans, que les coureurs aux deux extrémités du classement général appartiennent à la même équipe. Cela n'a pas empêché la formation britannique de s'imposer, pour la première fois, au classement par équipes du Tour !

169 points :
C'est le total de points du meilleur grimpeur du Tour, Warren Barguil. C’est plus du double de son suivant, Primoz Roglic. Une telle domination du lauréat n'avait pas été constatée, dans ce classement de la montagne, depuis Richard Virenque en 1995 ! 
 

Photo Thomas Maheux / ASO

A lire aussi
Videos