Partager sur FaceBook Partager sur Google Imprimer  Envoyer l'article a un ami. 

16-06-2018 | ECONOMIE, ENVIRONNEMENT


Coupe du monde Russie 2018 - Quelle équipe est la plus chère à supporter ?

Le Mondial a commencé !

A cette occasion, HomeToGo.fr, le plus grand moteur de recherche de locations de vacances au monde, dévoile combien cela va coûter aux supporters français de vibrer pour les Bleus depuis la Russie. 

On y apprend notamment que l'équipe de France est moins chère à supporter que l'équipe australienne !

En effet, le budget des supporters français pour se rendre en Russie est de 2144€ contre 2 237€ pour les Australiens!

La 21ème édition de la Coupe du monde de football commence ce 14 juin en Russie ! Les supporters des équipes de football participantes vont arriver des quatre coins du monde ! Pour aider les fans du ballon rond qui n’auraient pas encore pris leur billet, HomeToGo.fr, le plus grand moteur de recherche de locations de vacances au monde, dévoile les coûts par pays pour aller voir jouer et soutenir son équipe*.

Les supporters d’Amérique centrale et du Sud, grands perdants (financiers) de la phase de groupe ! Les supporters d’Amérique centrale et du Sud sont ceux qui dépenseront le plus pour ce Mondial. A commencer par les billets d’avion en direction de la Russie. Actuellement le prix des vols de ces pays vers la Russie sont en moyenne de 1 000 €. Les premiers supporters à payer le plus cher seront les fans de l’équipe colombienne. Pour encourager « Los Cafeteros » (surnom de l’équipe de Colombie), se déplacer, se loger, manger et boire, les Colombiens devront compter environ 3 646€. Arrivent ensuite les supporters du Panama avec un coût total de 3 228 € pour cette première phase de jeu. Quant aux supporters péruviens, en troisième place, ils devront prévoir 2 987 € pour soutenir « la Blanquirroja » (surnom de l’équipe du Pérou). En plus des prix des billets d’avion, les supporters de la Colombie, du Panama et du Pérou n’ont vraiment pas été chanceux en ce qui concerne les villes hôtes des matches de leur équipe. Toutes jouent un match à Saransk qui est la ville la plus chère en termes de coûts d’hébergement.

Les Russes, hôtes de cette Coupe du monde, grands gagnants (financiers) !

Jouant à domicile, cette Coupe du monde sera naturellement moins chère pour les fans russes. Avec un coût total de 1 050 € pour ce Mondial, ils sont les supporters les plus chanceux de la phase de poules et pourront suivre les matches de leur équipe à moindre coût. En effet, en plus des vols domestiques, plus économiques que les vols internationaux, les Russes bénéficient de cartes de match avantageuses puisqu’un billet de match leur coûtera seulement 18,50 €. Parmi les autres supporters chanceux, nous trouvons ensuite les Serbes et les Allemands. Pour eux, assister à la phase de groupes leur coûtera entre 1700 € et 1 884 € par personne. C’est moins de la moitié de ce que paient les fans colombiens. Cette différence tient dans les prix relativement bas pour les vols internationaux vers les villes hôtes des matches de ces pays. La Serbie et l’Allemagne jouent également dans des villes où les prix moyens des logements sont encore relativement bas (Samara pour les Aigles Blanc de Serbie et Sotchi pour la Mannschaft). Avec un budget total de 2 144 €, les supporters français sont également privilégiés puisque la France arrive à la 10ème place des équipes les plus avantageuses à supporter ! 

Focus sur les villes les plus chères de Russie durant le Mondial

Saransk, Nijni Novgorod et Volgograd sont les villes les plus chères pour passer la nuit durant la phase de poules du Mondial. Saransk arrive en première place des villes les plus chères en raison d’un nombre très limité de logements disponibles. Cela a fait grimper les prix moyens par nuit. Saransk coûte, en moyenne, 794 € par personne et par nuit. Saransk accueillera les matches des équipes d’Iran, du Portugal, du Pérou, du Danemark, du Panama, de la Tunisie, de la Colombie et du Japon. Nijni Novgorod est la deuxième ville la plus chère avec un prix moyen de 371 €. Elle accueillera, pour sa part, les matches des équipes d’Argentine, de Croatie, de Suisse, du Costa-Rica, de Suède, de Corée du Sud, d’Angleterre et du Panama. En troisième position arrive Volgograd où vont se dérouler les matches des groupes D, G et H. Le prix est de 351 € par personne et par nuit. A l’inverse, les villes hôtes les plus intéressantes en termes d’hébergements lors de cette phase de groupes sont Sotchi, Saint-Pétersbourg et Samara. Et quel sera le budget logement des supporters français ? C'est à Iekaterinbourg, ville qui accueillera le match France-Pérou que louer une location de vacances leur coûtera le plus cher. Il faudra compter autour de 340 € la nuit en moyenne. Vient ensuite Kazan pour le match France – Australie à 233 € la nuit en moyenne, puis Moscou pour le match Danemark – France où ils devront dépenser en moyenne 180 € pour une nuit. Bon à savoir : pour trinquer en cas de victoire, la bière la moins chère est consommée à Ekaterinbourg où une bière locale de 500 ml coûte seulement 0,84 €. La bière la plus chère est bue à Saint-Pétersbourg. Une «Baltika» brassée localement coûte en moyenne 1,73 €. Rendez-vous pour la suite de l’index lors des phases finales !

Photo P. Teyssot

A lire aussi
Videos
News