Insolite, divers

Une championne de ski au sommet de l’anglais

Partager par Twitter Partager par Whatsapp

Marie Marchand-Arvier sur les traces des JO de 2010

La skieuse alpine française, Marie Marchand-Arvier, est récemment partie sur les traces des Jeux Olympiques d’hiver de 2010 pour parfaire son anglais tout en pratiquant sa passion : le ski !

Plus grand domaine skiable d’Amérique du Nord, Whistler a accueilli cette sportive de haut niveau pour un séjour linguistique riche en sensations.

A l’initiative de Boa Lingua et mêlé à la curiosité de Marie Marchand-Arvier pour le voyage et les langues, ce séjour, très vite devenu une évidence, a permis à la sportive de faire de belles rencontres sur les pistes et à l’école IH Whistler. « J’ai rencontré des personnes superbes, notamment à l’école où les liens se font très facilement. Ma famille d’accueil était très sympa et intéressée par mon parcours. J’ai l’habitude de voyager donc c’était top et excitant », souligne t-elle.

En choisissant de renforcer son niveau d’anglais, la skieuse a pu tester un programme d’une semaine sur-mesure avec cours le matin et activités l’après-midi. Redécouverte des pistes canadiennes, barbecues dans la neige, vélo à travers la ville, immersion dans la culture locale, etc. sont autant d’activités qui lui ont permis de s’adapter rapidement et progresser facilement.

Chaque matin, un bilan avec son groupe de niveau constitué de 4 personnes, lui a permis de s’exprimer à l’oral. Le but : parler de sa journée de la veille, partager, sans jamais avoir peur de faire une erreur « C’est ce qui m’a séduit dans la méthode », précise t-elle. Puis, expression, vocabulaire et grammaire, les incontournables ! « Ce qui était très bien, c’est que tout le monde participait et était là pour la même chose, apprendre ou progresser en anglais donc l’ambiance était studieuse et solidaire ! ».
L’expérience de la championne en quelques mots : « Tout est fait pour que cela fonctionne bien. L’école offre un soutien important lors du séjour puisque c’est le lien social et ils ont l’habitude d’accueillir les petits nouveaux qu’ils intègrent très facilement. C’est une aventure exceptionnelle à vivre, qui donne une ouverture d’esprit, une valeur ajoutée sur la langue mais surtout sur l’autonomie et l’expérience que l’on peut acquérir avec ce type de séjour. En parlant à plein temps cette langue pendant 6 jours complets, j’ai senti la différence. Et en ajoutant des notions de grammaire apprises à l’école, cela a mis un plus à mon niveau. Pour continuer, j’adorerais aller dans un pays chaud pour y faire du paddle, surf, kite ou planche à voile. Australie par exemple ;-) ». Toujours des sports de glisse, mais sur l’eau désormais… on ne change pas une passion !

LES TITRES